Catch

Quand on parle de catch, on pense directement aux légendes tels Chris Benoit, The Rock, Undertaker, John Cena, Goldberg, Brock Lesnar, Roman Reigns, Daniel Bryan et le champion actuel du WWE : Kofi Kingston, sans parler des DIVAS. Cependant, il faut savoir qu’avant ces derniers, il y a eu également d’autres grands champions comme Ric Flair, le grand Hulk Hogan, etc.

Au Canada, le catch est considéré comme une lutte professionnelle, alors qu’aux yeux du monde, c’est une forme de divertissement qui combine performance théâtrale et sportive. Outre le fait qu’il y ait un public, le catch d’aujourd’hui est également enregistré et diffusé à la télévision sur des chaines de sport.

Le Catch : Spectacle ou Sport ?

Selon certains publics, le catch est un art et pour d’autres, c’est un sport opposant les gentils aux méchants. Outre les costumes très serrés et flashy, les catcheurs se différencient des autres combattants d’arts-martiaux grâce à leurs prises spectaculaires. Cependant, une question se pose toujours quand on regarde du catch : est-ce une vraie performance sportive ou est-ce un simple spectacle orchestré par les organisateurs ?

Il faut d’abord savoir que les catcheurs jouent un rôle quand il monte sur un ring. Prenons par exemple la rivalité qu’il y a entre Roman Reigns, John Cena et Brock Lesnar. Certes, ils se battent comme chat et chien sur le ring, mais en dehors du ring, ce sont des amis qui s’entraînent ensemble. Cependant, les catcheurs ne jouent pas toujours la comédie. Pour que les combats soient parfaits, les lutteurs doivent travailler dur. Pour répondre à la question ci-dessus, le catch n’est donc ni un sport, ni un spectacle, c’est un sport-spectacle.

Le catch dans le monde

On retrouve différentes formes de catch dans le monde : shoot wrestling et puroresu (Japon), lucha libre (Mexique), catch congolais (Congo Brazzaville), catch wrestling (Europe), etc.

Aujourd’hui, c’est aux Etats-Unis qu’on trouve la majorité des grands catcheurs. En effet, les Américains ont commencé à s’intéresser au catch après la série de victoires de Frank Gotch en 1904, 1908 et 1911.

Les règles du combat au catch

Dans le catch, les règles permettent non seulement de désigner le vainqueur mais elles enrichissent également le déroulement du match. Par exemple, si un catcheur se fait immobiliser par une prise de soumission, il fait d’abord croire au public qu’il va abandonner puis tout à coup il provoque la règle du rope break en attrapant l’une des trois cordes. L’arbitre a donc pour mission de casser la prise. Si au bout de 5 secondes, l’autre catcheur ne lâche pas son adversaire, il est directement disqualifié.

Comment gagner au catch ?

Pour gagner au catch, il suffit de river les épaules de son adversaire au sol durant trois petites secondes. C’est ce qu’on appelle le tombé ou pinfall. Le compte de l’arbitre peut être interrompu si le lutteur fait une rope break ou s’il arrive à décoller une épaule du sol avant le compte de trois. Outre cela, il y a aussi le KO, le décompte extérieur, la disqualification, le No contest, etc.

Quelles sont les différents styles de combats ?

Dans le catch, on retrouve différents styles de combat à savoir le brawling, le powerhouse, le voltige, l’hardcore, etc.

Vidéo de catch en WWE

Infos Pratiques

Site Officiel de la Fédération Française de Catch

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.