Comment choisir son bouclier de frappe ?

La pratique des arts martiaux obéit à une philosophie très particulière dans la plupart des cas, mais elle requiert également un entrainement physique régulier permettant d’optimiser les performances physiques du pratiquant. Cet entrainement est fonction de la discipline concernée et nécessite donc pour chaque type d’exercices un matériel spécifique.

Ainsi, les pratiquants des disciplines martiales comme la boxe thaï mettant en avant les percussions aussi bien des pieds que des poings pourront améliorer leurs performances grâce à divers équipement dans lequel on retrouve notamment le mannequin de frappe ou encore le bouclier de frappe. Zoom sur cet outil indispensable pour progresser.

Voir la boutique de cibles de frappe

Qu’est ce qu’un bouclier de frappe ?

Bon à savoir pour les profanes, le bouclier de frappe est un accessoire d’entrainement martial généralement de forme rectangulaire et dont la taille varie en fonction de l’utilisation. Il s’agit d’une sorte de sac de frappe très rembourré dont le revêtement en cuir est particulièrement résistant.

Il se tient soit avec les mains soit avec les avants bras grâce à des anses et des poignées. Contrairement au sac de frappe qui est fixé de manière permanente dans un gymnase par exemple, le bouclier de frappe est transportable et lors des séances d’entrainement, il est tenu par un partenaire.

Cette maniabilité permet de développer des enchainements complexes de frappes aussi bien avec les poings qu’avec les pieds et entrainera simultanément les deux partenaires.

  • Le partenaire passif qui tient le bouclier développe son endurance tout en travaillant la rapidité de ses réflexes. Il doit en effet pouvoir suivre les enchainements de son partenaire.
  • Pour le partenaire actif, le bouclier développe la précision, mais aussi puissance et endurance. L’autre avantage du bouclier est la possibilité de le transporter facilement, ce qui permet de varier les lieux d’entrainement.

Quel bouclier de frappe choisir ?

Outre les caractéristiques matérielles qui pourront orienter le choix d’un utilisateur pour tel ou tel modèle bouclier de frappe, ce sont surtout les tailles de ces derniers et donc les emplois qu’on en fait qui motiveront le choix du bouclier de frappe.

Il existe deux types de boucliers de frappe : celui pour les bras et celui pour les jambes.

Voir les articles de frappe

Les boucliers de frappe adaptés aux bras

Ce sont des accessoires dont les dimensions sont sensiblement supérieures à celles de la patte d’ours sans pour autant être énormes. Ces boucliers font autour de 30 cm de long pour une largeur approximative de 20 cm et une épaisseur de 10 cm.

Ils  sont fixés aux mains grâce à des anses qui permettent de les maintenir solidement. Ces boucliers réduits se mettent généralement en paire (un à chaque main). Ils sont particulièrement adaptés au travail de frappe des mains.

Leur grande mobilité permet en outre de développer des enchainements complexes qui sont très proches des situations réels de combat. Travailler avec ce type d’accessoires développe les réflexes, la précision et l’endurance.

Ce type d’entrainement conviendra nécessairement aux pratiquants de MMA, Boxe et toutes les autres disciplines dont l’efficacité s’appuie essentiellement sur les poings.

Les boucliers adaptés aux jambes

Comme on pouvait s’y attendre, les boucliers destinés au travail des percussions des jambes sont plus imposants que ceux destinés aux travail de percussion des poings. Les dimensions varient selon les marques, mais on tourne autour de 60 cm de long pour une largeur qui peut atteindre 40 cm et une épaisseur de 10 cm environ.

Bien qu’ils soient le plus souvent recouverts de cuir, on trouve également des boucliers dont la protection externe est en tissu ou en plastique résistant. Le rembourrage est aussi plus performant que celui des modèles réduits et pour cause, ils sont destinés aux percussions des pieds qui sont sensiblement plus puissantes que les coups avec les mains.

Ils sont de fait plus lourds et moins maniables que les petits boucliers ; le travail concerne donc moins la mobilité que la puissance d’impact. Que ce soit avec les coudes, les tibias ou les pieds, les frappes ici ont pour but de développer la puissance pure. Par contre, le partenaire passif qui tient le bouclier travaille son endurance.

Ce type de bouclier sera indiqué pour des disciplines sportives ou martiales qui mettent l’accent sur les coups des jambes telles que le MMA, le Taekwondo, Muay thaï et bien d’autres.

Voir tous les articles de frappe

Crédit Photo Lions-eShop

1 commentaire

    • Oliv LG sur 17 juillet 2019 à 11 h 44 min

    Répondre

    Intéressant, cet outil permet aussi de lâcher des frappes en pleine puissance sans détruire son partenaire. C’est mieux lol.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.