Comment s’assurer de faire le bon poids le jour de la pesée ?

La balance est le premier adversaire du boxeur. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que dans tout sport de combat, la première compétition est la pesée. Amateurs comme professionnels doivent passer sur la balance avant de pouvoir accéder aux combats.

Au gramme près…

En boxe anglaise, 17 catégories allant des poids pailles aux poids super lourds sont à respecter.

Si le poids n’est pas correct, le combattant se verra refuser le combat et ne pourra pas affronter son adversaire.

Le boxeur doit être au poids au gramme près. Et s’il n’a bien évidemment pas le droit d’être plus lourd que l’exigence de sa catégorie, il n’a pas le droit non plus d’être plus léger. Un poids mouche chez un homme par exemple doit donc faire entre 49,988 kilos et 50,802 kilos. Pour une femme, cette même catégorie va de 49 à 52 kilos.

Si la boxe laisse tout de même place à un grand nombre de catégories de poids et permet aux combattants de se rapprocher plus facilement de leur poids de corps qu’un judoka par exemple (7 catégories de poids en judo) ; il n’en reste pas moins que les techniques de perte de poids sont toujours plus difficiles pour le corps et pour l’esprit.

Les boxeurs comme tous les pratiquants de sports de combat sont donc constamment en quête de techniques toujours plus efficaces pour perdre du poids.

Comment perdre du poids pour un boxeur ?

Beaucoup de combattants s’empêchent de manger et de boire les jours précédents la pesée afin d’atteindre le premier objectif : être au poids.

Par ailleurs, ils s’entrainent toujours plus et cherchent à transpirer afin de perdre du poids.

La boxe fait partie des sports les plus efficaces pour perdre du poids au même titre que la pratique de la MMA. Ainsi, liée à une technique performante question alimentation, certains boxeurs peuvent perdre jusqu’à plus de 10 kilos en une seule journée.

La technique de la déshydratation pour perdre du poids rapidement

Pour beaucoup, la déshydratation consiste à ne pas boire, manger des aliments diurétiques et s’entrainer toujours plus dans le but de perdre une quantité d’eau importante, qui permettra à l’athlète d’être au poids le jour de la pesée.

Il va de soit que cette technique est dangereuse pour la santé et donc peu recommandée. Cependant, la plupart des sportifs ayant une pesée y ont recours au moins une fois dans leur carrière. C’est un moyen efficace de perdre du poids rapidement.

C’est pourquoi Tim Ferriss, l’auteur du fameux Best-Seller, La semaine de 4 heures, a pris les devants, et a tenu à mieux expliquer le système de déshydratation qu’il a lui-même expérimenté à plusieurs reprises lors de sa carrière d’athlète.

Premièrement, il réalise ce régime sans prise de médicaments sans quoi ces derniers pourraient lui être fatal.

C’est donc en comprenant la composition du corps et le système de perte d’eau qu’il a pu réaliser de multiples déshydratations avant ses compétitions.

Bien sûr, cela reste mauvais pour la santé et il faudrait continuer de toujours bien s’hydrater en permanence. Mais tout athlète de haut niveau faisant face à une pesée le sait, s’il n’est pas au poids il perdra sa place.

Ainsi, Tim Ferriss ne préconise pas de s’entrainer deux fois plus, mais plutôt de se plonger dans des bains d’eau chaude afin de faire transpirer son corps (principe du hammam), il retire certains aliments de ses repas qui pourraient retenir l’eau (viande rouge, pain, riz, etc.), et ne boit quasiment pas.

Après la pesée, si le boxeur professionnel a la chance d’avoir 48 heures pour récupérer et se réhydrater, le boxeur amateur n’a lui que quelques heures. La réhydratation est donc un processus qui doit également être pris très au sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.